ZX6R sur circuit – Roulage Écuyers – 16 Mars 2019

Mon tout premier track day

Ayé… Après des mois de cogitations, de bricolage, de visionnage… Ils vont voir ce qu’ils vont voir… Je vais tout éclater…

Mouai… On va se calmer et je vais tenter de mettre noir sur blanc comment ça c’est vraiment passé.

Où aller?

Pour le circuit j’avais le choix entre Carole et Les Écuyers. Suite aux conseils de la personne qui m’a vendu les couvertures chauffantes on est allé aux Écuyers afin d’avoir moins de monde et d’être tranquilles. C’était un très bon conseil et je vous recommande de commencer par une piste et une date où vous avez toutes les chances d’être peinard.

Préparation

Moto

La moto est prête depuis quinze jours. Après la semaine de ski où j’ai rien fait, j’ai pas toucher la moto jusqu’au moment de la charger sur la remorque. Il y aurait bien quelques bricoles à faire mais je m’y refuse tant qu’on a pas rouler ensemble.

Pilote

La semaine passée j’ai visionné pas mal de tours de piste sur YouTube et j’ai pris pas mal de notes sur mon plan.

Ca permet de se mettre dans le bain. A la fin j’étais capable de faire un tour de circuit dans ma tête sans oublier tel ou tel virage. Bon, on verra que la réalité est tout autre, mais encore une fois, suite à l’exercice, on sait qu’après tel virage y a un gauche etc. On est pas surpris et c’est pas mal.

Quoi emmener?

J’ai fait une checklist. L’idée c’est de pas parder de temps pour le chargement. Par exemple j’ai profité de l’élaboration de la liste pour regrouper certains trucs dans des boîtes plastique afin qu’il suffise de prendre et de charger la boîte en question. L’ateler a un peu évoluer et c’est pas mal.

Ceci dit, on a emmener 10 fois trop de choses mais cela a permis de vérifier le temps de chargement et le contenu de la liste.

Dites moi dans les commentaires si vous souhaitez que je partage la check list en question.

Finalement, pour un premier track day, sous réserve que la moto soit OK je propose de partir avec :

  • les couvertures chauffantes
  • une rallonge et une prise multiple
  • les outils pour ajuster les bracelets, les cales pieds etc.
  • l’équipement du pilote

L’idée, c’est que si il y a un problème on rentre. Donc, pas la peine de ramener la moitié de l’atelier…

Partir tout seul?

Trajet tranquille. Finalement je ne suis pas parti tout seul. Bien m’en a pris, cela aurait été une bêtise. Il y avait 2 gentils accompagnateurs avec moi. J’ai eu peur qu’ils s’embêtent mais finalement à partir de 14H, entre les photos, les chronos, les debriefs etc. ils confirment que c’était cool.

Compte tenu de la météo, je n’ai prévu de rouler que l’après midi. Cela nous a permis de prendre notre temps le matin, d’arriver en avance, de faire les formalités administratives gentiment… Pour rouler à 14H00, comme on a pas eu de problème de chargement ni de trajet on est arrivé à 11H00. Pour le coup on était vraiment en avance…

Sauf erreur de ma part, il y avait 7 motos… Un vrai bonheur pour débuter. Bien sûr, entre midi et deux on a fait le tour des « padocks », bien sûr les gens sont sympas mais bon, il faisait pas chaud et on a terminé dans la voiture.

J’ai pas eu le réflexe, on aurait du aller marcher et faire un tour de piste.

A partir de 14H00 il a bien fallu se mettre à l’eau. Pour faire court :

  • Aucun soucis (ou presque) avec la moto
  • Clairement le bonhomme est pas au niveau
  • Vent frais et latéral mais bon on fait avec
  • Pas chaud malgré une météo qui s’est améliorée à partir de 15H00
  • Le plus gênant et le moins sécurisant ça a été les grosses traces de flotte et d’humidité qui ne partaient pas. Comme si le terrain, en pente et pas drainé, laissait ruisseler l’eau sur la piste par endroit. Cela permet de sentir ce qui se passe quand l’arrière part mais bon ça gâche le plaisir. Ceci dit… Ceci dit ça a aussi permis de calmer les ardeurs et finalement c’est pas plus mal car au départ je venais surtout pour vérifier qui tout marchait sur la moto et voir comment le binôme moto-pilote fonctionnait.
  • Le truc pénible sur la moto ce sont les commandes reculées. J’ai même demandé à un gars qui a un ZX10R de monter sur Kawette afin de me donner son avis. Je sais pas… J’ai l’impression d’avoir les fesses en l’air, les jambes trop pliées… Je suis pas à l’aise… J’aimerai vraiment pouvoir virer les commandes reculées Robby Moto Engineering et utiliser les cale pieds d’origine.

À propos des sessions.

En fait y en avait pas. Chacun allait sur la piste quand il voulait. De manière naturelle je rentrais après 30 min. C’est trop. La prochaine fois je ferai des sessions de 20 min. Sur les 3H de l’après midi, finalement, je n’ai fait que 3 sessions et j’ai pas fait de session à la toute fin de la journée alors que la météo était la meilleure. Bref, la prochaine fois je fais 4 sessions de 20 min.

Qu’est ce qui a manqué?

Quasiment rien vue qu’on a rien utilisé ou presque. Ceci dit :

  • Je vais devoir investir dans un barnum mais je vais attendre un peu
  • Gonfleur à pied? Y avait un compresseur et un manomètre dans un état correct (merci à l’organisation) mais bon je vais en acheter un.

À retenir

  • Pas partir tout seul la première fois
  • Essayer de choisir un circuit et/ou un jour où vous serez tranquille
  • Pour la première fois, emmener le minimum de trucs
  • Faire des sessions de 20 min.
  • Pas partir trop loin car on est crevé et qu’il faut revenir…

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.