ZX6R sur circuit – Roulage LFG – 9 Août 2020

Je suis vraiment content de retourner à la Ferté Gaucher après les congés et le roulage à Carole qui date de plus d’un mois maintenant. Cela dit, il va faire chaud, tout le monde en parle et si c’est comme l’année dernière en Septembre ça va être pénible l’après-midi.

Samedi 8

Ça commence à être du classique dorénavant… Roulage le dimanche donc je fais le tour de Kawette le samedi pour m’assurer que tout va bien. Préparation du matériel, chargement et zou départ en fin d’après-midi pour rejoindre l’hôtel. Ce coup-ci j’ai emmené le barnum mais aussi un petit ventilateur pour faire sécher l’intérieur du casque (Leroy Merlin, 39€) et une petite de camping (Decathlon, 15€). Je ne prends même pas le jerricane car on ne tourne qu’une journée.

Samedi soir tout se passe bien. Je me couche de bonne heure pour être en forme Dimanche (et leur montrer qui c’est Raoul) et là… Impossible de m’endormir. En plus, c’est débile, je suis serein. Je connais mon programme lors des sessions de demain, je n’ai aucune pression. Ce qui est malheureux, c’est que la dernière fois, pour Carole, je me suis endormi comme un bébé et là… 3H de matin, je continue à faire des bonds dans le lit… Je ne vais pas être frais tout à l’heure…

Dimanche 9

Allez, levé 6H20, douche etc. Petit déjeuner rapide et à 7H15 je suis à l’accès du circuit. À cause du COVID c’est un peu plus lent que d’habitude mais bon je suis dans les premiers et il n’y a aucun souci pour trouver une place sur le parking. Finalement, il y a moins de monde que ce que je pensais. Ça doit être dû au mois d’Aout et à la canicule attendue. Si je me rappelle bien ils ont annoncé 37, 38 et 11 pilotes dans les groupes Débutants, Intermédiaires et Experts.

Finalement à 8H20 j’ai passé le sonomètre et tout est installé.

8H15, il fait encore bon
Y a de la place…
8H20 – Tout est installé

Problème de sonomètre

À mon avis il y a eu une embrouille avec le sonomètre. La dernière fois que je suis venu à LFG (21 juin dernier) la moto passait à 95 dB. Là, alors que j’ai pris soin de la faire chauffer ils la mesure à 96.5 dB, tout juste à la limite de l’acceptable.

Franchement je ne comprends pas. Je n’ai rien fait sur le pot. J’explique le truc au gars, il me répond que « chaque mesure est unique et que de toute façon, c’est bon, ma moto passe ». Bref, rien à fiche… Ok, ok je retourne au barnum.

Il n’empêche j’entends et je vois bien que ça ne se passe pas comme d’habitude. Finalement il y a jeune femme qui semble faire le tour du parking, qui discute avec tout le monde et qui me demande si je suis passé, si mes mesures étaient différentes de la dernière fois etc.

Plus tard au moment du briefing (8H30) c’est parti en cacahuète. À priori plus de 20 motos étaient refusées. Alors c’est sûr, pour certaines, on pouvait sans sonomètre, émettre un avis défavorable. Je trouve ça d’ailleurs un peu bizarre car tous les pilotes avaient reçu un mail pour insister, entre autres, sur la limite des 96.5 dB. Même si c’est difficile d’avoir des mesures fiables à la maison (j’ai un sonomètre minable qui mesure n’importe quoi et qui finalement ne me sert à rien) on peut quand même installer une chicane. Pour le reste moi j’ai pris 1.5 dB ce qui correspond à 40% en plus ce qui est important. J’ai entendu dire qu’une autre moto avait pris 6 dB (bruit multiplier par 4!). Là, si le gars n’a rien fait, c’est carrément du délire.

C’est la première fois que je vois autant de motos refusées. Je pense sincèrement qu’il y avait un problème de sonomètre et un peu de pression car un gars de la préfecture était censé passer (je ne sais pas s’il est venu finalement).

Grosse discussion à propos du sonomètre lors du briefing

Les 3 sessions du matin

11H du matin – 33°C ça va encore

Franchement j’ai pas regretté mon investissement dans le ventilateur

Avant midi mon meilleur chrono s’établit à 2’07″31. C’est mieux que l’année dernière et en plus j’ai baptisé mais sliders tout neufs.

Les 4 sessions de l’après midi

À 14H la température est montée carrément d’un cran. Je décide de rester sous le barnum et de regarder le MotoGP de Tchéquie avec Quartararo et Zarco en première ligne et la troisième place de ce dernier (je suis content pour lui).

Ensuite je fais une session sur 2. Les chronos ne descendent plus, j’arrête les sessions un tour avant. Plus de gaz…

L’été sera chaud… 40°C là ça commence à faire trop pour moi.

Avec une session sur 2 je roule sur la dernière session de la journée. Il n’y a plus personne, tout le monde est en train de remballer et on doit être 3 sur la piste. J’espérais que cela allait baisser un peu en fin d’après midi mais non…

J’ai gagné une purge complète des freins avant. Je trouve que les plaquettes mettent du temps à mordre, que je dois pomper avec le levier pour avoir l’accroche que je souhaite.

Les pneus en fin de journée

Avec la bonne pression ça va tout de suite mieux… En fait la dernière fois à Carole j’étais carrément en sous pression (quel débile!!!) et les Dunlop D212 faisaient la tronche. Là, j’ai l’impression d’avoir récupéré mes bêtises.

Je suis content j’ai récupéré le côté droit.
Pour le côté gauche c’est beaucoup mieux mais je ne suis pas capable de conclure.

Allez, à plus et la suite au prochain épisode (stage DRRS au Vigeant début Septembre 😁 )

Ecoute bien le commentaire à l’entrée du premier virage alors que l’élève est parti comme une balle.
La session est vraiment bien et instructive car l’élève est top et l’instructeur sympa.
Share this...

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.