ZX6R sur circuit – Le ZX6R ne démarre plus du tout !

Dimanche dernier (5 Avril) je suis revenu sur Kawette (mon ZX6R) afin de terminer ce que j’avais commencé il y a déjà pas mal de temps (voir ce post). Bref, en fin d’après-midi, je décide de la sortir et de mettre un coup de démarreur. Je ne suis pas inquiet, car la batterie du ZX6R a été monitorée tout l’hiver et que Kawette démarre toujours du premier coup.

Et là… Misère de misère le démarreur tourne bien mais le ZX6R ne démarre pas. Elle ne tousse pas… Rien. Tout se passe comme s’il n’y avait pas d’allumage mais bon c’est peut-être un problème d’arrivée d’essence… Oui mais j’entends bien la pompe quand je tourne la clé… Bref, je n’en mène pas large et c’est un peu la panique dans ma tête. D’un autre côté je sais que la moto marche très bien, elle n’est pas tombée, ça doit être une bêtise de ma part.

Je retourne à l’atelier, j’enlève la selle, je regarde autour de la batterie que j’ai démontée… Rien. Le ZX6R ne démarre pas. Je débranche l’indicateur LED GIPro… Pareil. Tisane de tisane, ça ne va pas le faire cette histoire…

Bon, j’appelle un pote. Conseils classiques, essence, allumage, capteur de chute (ça fait suer si c’est le cas, elle n’est même pas tombée), capteur de béquille (il n’y en a jamais eu sur Kawette), capteur d’embrayage (y en a plus depuis que j’ai enlevé le commodo de gauche). Je refais un tour de la moto. Je ne vois rien. Finalement en milieu de soirée j’explique mon cas sur le forum du ZX6R Team.

Le lendemain j’attaque la semaine. En ces temps de confinement, le soir je suis bien rincé et je n’ai pas le courage de descendre au garage pour aller voir la miss. Cela dit quelques âmes compatissantes me proposent des trucs sur le forum (sympas les mecs).

Vendredi soir. On a un week-end de trois jours et on ne peut pas sortir, donc je me débrouille comme je peux mais il faut qu’elle démarre. Je commence par passer du temps sur le web à la recherche d’informations. En fait, c’est un peu démoralisant. Ça me rappelle la fois où j’avais regardé pour les histoires de clavicules cassées. À croire qu’il n’y a que des cas extrêmes, catastrophiques…

Samedi matin… Pendant le petit déjeuner je remets le nez dans le manuel d’atelier du ZX6R 2009-2012. Toujours instructif mais je ne trouve pas d’idée miracle. Bon, ben on y va… Direction l’atelier.

Je commence par redonner un coup de clé. On ne sait jamais, ça pourrait tomber en marche et faire en sorte que le ZX6R démarre. Bon, c’est de la technique donc le résultat reste le même. Ensuite je débranche la batterie et je la rebranche 10 secondes après. Même sentence.

Je prends le temps de vérifier tous les fusibles un à un. Ils sont tous bons.

fusibles

Bon ben va falloir vérifier si la pompe à essence débite bien. Pour passer l’hiver, j’avais rempli le réservoir à ras bord. Je commence par en vider la moitié pour pas être embêté pour la suite des opérations.

Ces dernières sont très bien expliquées dans le manuel d’atelier p 3.115

Tu notes le marteau pour tenir le réservoir…

Faut accéder à la sortie de la pompe, débrancher la durite principale et brancher un tube plastique. L’accès n’est pas facile même avec le réservoir levé mais bon ça se fait.

Une fois le tuyau dans le bocal je mets le contact (et uniquement le contact, PAS de coup de démarreur).

Tout se passe bien, la pompe tourne 3 secondes et elle débite normalement… Nom de Zeus, je ne vais pas y couper, va falloir aller tester les bougies… Oh mais j’y pense, c’est l’heure d’aller déjeuner. Aller, j’arrête là, on verra plus tard…

Retour au garage en début d’après midi. Allez, démontage du réservoir (p 3.141) et faut pas oublier de débrancher la pompe. J’ai toujours un peu de mal à débrancher le connecteur de cette dernière.

Démontage de la boite à air. On commence par la prise en haut

On n’oublie pas les injecteurs secondaires

Les vis ne posent pas de problème mais faut pas oublier la dernière qui est au fond du trou.

Tout est vraiment nickel. J’en profite, je tourne le contact une fois et j’observe bien la rotation et la mise en place des papillons.

Comme je l’ai dans les mains j’inspecte le filtre à air. Nickel comme tout le reste.

Faut ensuite une looongue clé Allen de 3 mm pour dévisser les colliers qui sont sur les pipes d’admission. Faut que la clé soit assez longue pour traverser le cadre. L’opération est à faire des deux côtés.

Ça, c’est le dessous de la boîte à air pour montrer comment ça se passe

On sert 2 colliers avec 1 vis Allen

On termine avec une vis du côté du té de fourche (elle n’était vraiment pas serrée, voir desserrée, vibrations ?).

Tu notes la taille du porte clé… Voir l’un de mes premiers post si besoin.

Et les durites qui s’enlèvent à la main.

Les 2 durites sont à gauche

Il ne faut pas oublier celle qui est sous la boîte à air.

Oui, je sais, c’est flou…

Finalement on accède aux bougies. Tout est vraiment clean. À croire que la moto n’a jamais roulé.

Bon, là, j’ai essayé mais mollement. Je me suis attaqué à la première bougie et au premier « puits » (voir manuel p 2.63 et 16.35) mais je n’arrivais pas à retirer la bobine crayon (stick coil).

Sans doute pas convaincu par cette histoire de bougie, j’ai procrastiné en jetant un œil sur les passages de câbles : Alfano, reniflar de réservoir et GIPro. Une chose en amenant une autre j’ai dû retirer la batterie. Ayant enfin trouvé un passage de câble pour le GIPro qui permet de faire tourner la direction sans aucun risque de pincer quoique ce soit je réarrange les câbles du côté de la batterie et du Power Commander.

Et là, qu’est-ce que je trouve, caché sous d’autres câbles ? Une cosse de masse (celle du GI Pro) que je n’ai pas démonté il y a quelques minutes. En fait, quand j’ai retiré la batterie, j’en ai démonté 2 : la masse de la moto et celle du moniteur de batterie. Pas de masse, donc pas de GI Pro, donc pas d’allumage… Ce n’est pas gagné mais ça semble être d’une logique implacable.

Les 3 cosses que je dois brancher

Allez, on remonte. Boite à air, réservoir, durites tout le bazar. Clé, contact, démarreur et… Le ZX6R démarre comme un charme. 😁 Kawette je t’aime.

Kawette une fois que tout a été remonté

Qu’est ce qui reste à faire ?

  • Ecarter encore un peu plus les demi-bracelets et abaisser encore les leviers de frein et d’embrayage. Je vais mettre un angle de 60° entre les bracelets et l’axe central de la moto.
  • Vidange moteur. J’ai l’huile mais je me demande si c’est vraiment utile alors que la moto a peu roulé l’année dernière. Elle n’a même pas fait 5 000 km. Oui c’était sur circuit mais bon… Je ne sais pas, à voir…
  • Non, non je ne vais pas changer les bougies. J’en ai en spare mais les précédentes ont pas fait 10 000 km. On va se calmer… En plus je sens que ça va être une vraie galère.
  • Lire, relire et re-relire mes notes de pilotage sur lesquelles je suis revenu pendant l’hiver.
  • Perdre du poids ! Je vais sans doute devoir acheter une nouvelle combine… Si besoin, voilà le seul bouquin un peu sérieux que j’ai lu sur le sujet.
  • Prochain roulage à Carole le 22 Mai, sinon ce sera les 8 et 9 juin à LFG avec DRRS.
  • Acheter 2 nouvelles clés dynamométriques (5-25 Nm et 20-100 Nm). L’année dernière j’avais acheté du bas de gamme (avec certificat de calibration quand même) mais la plus petite des 2 vient de me lâcher. En fait elle ne clique plus. J’ai beau forcer comme un sourd, il n’y a plus moyen de la faire déclencher. Ça m’apprendra… Pour info j’avais acheté des clés de la marque TackLife. Je ne recommande pas. Cette année je ne peux toujours pas acheter du Facom. J’ai pas mal de Facom à l’atelier mais, psychologiquement, 300€ dans une clé ça ne passe pas… J’ai donc investi dans des clés KS Tools. Je croise les doigts. Ce qui me fait suer c’est que j’ai des doutes sur les couples de serrages sur le ZX6R et que j’ai devoir faire un tour complet. Ça m’apprendra à acheter du brin.

Une vidéo à propos du remplacement des bougies. Le mec a une tronche un peu bizarre, il ne montre pas tout (par exemple comment enlever les bobines crayons) car il filme avec une seule main. Ça explique aussi pourquoi on a un peu mal au cœur à la fin… Cela dit la vidéo existe et elle confirme (elle et les autres) qu’enlever les bobines crayons ce n’est pas de la tarte à priori.

Share this...

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.