Catégories

RSV4 sur circuit – Stage H2S des 08 & 09/06/2022 au Vigeant

Introduction

Ma faute, ma très grande faute. Je suis rentré de Corée le 4 juin. Le 5 je prépare la moto. Roulage les 8 et 9. Temps de brin, de la fatigue... J'étais crevé, j'avais froid, pas de niaque, j'ai profité de rien.

À retenir

  • Un stage ça coûte un bras. Faut s'organiser pour arriver en forme, sans décalage horaire dans les pattes, sans soucis de boulot, en forme etc.
  • Quant à la météo... Il faut égorger 2 ou 3 poulets avec de partir.

Dernier point : j'écris ce billet avec quelques mois de retard c'est pour ça qu'il y a très peu de détail. Comme en plus j'ai peu roulé...

Le 5 juin

Préparation de la moto : pneus, plaquettes AV... Les détails sont à lire dans ce billet.

Le 7 juin

Arrivée sans encombre vers 18H. Pas encore grand monde sur le parking. Les barnums dans le fond c'était pour le week-end précédent (500 Ferrari contre le cancer ou un truc comme ça).

J'installe le minimum et je pars faire le tour de la piste à pied. Mes notes à propos du circuit du Vigeant sont dans les 3 billets ci-dessous :

À mon retour il y a un tout petit peu plus de monde sur le parking.

Bon allez, tout est installé. La météo à l'air de tenir, je vais diner. Couché de bonne heure afin de rattraper le décalage horaire et demain sera un autre jour.

Le 8 juin

6H15... Il a plu, il pleut, tout est humide et froid. Je n'ai pas bien récupéré... Ça ne va pas le faire...

Je n'aime pas la pluie... On va être trempé, les motos vont être dégueulasses... En plus, je n'ai pas de pneus pluie et j'ai pas du tout envie d'en acheter sur place. S'il en reste, ils vont être à un tarif d'extraterrestre et c'est sûr, si j'investi je ne vais pas les utiliser à un autre moment de l'année.

Dans la nuit le parking s'est rempli.

Vu les prévisions, c'est mort pour ce matin à mon avis.

Ça c'est un beau camion. Ça fait 'course'.

Organisation au cordeau avec H2S. Rien à redire. Là, c'est le premier briefing général. Ce qu'il y a de vraiment bien avec H2S c'est que toutes les séances sont filmées. Après chaque roulage il y a un visionnage et des commentaires de ce qui a été fait sur des écrans du type de celui qu'on voit dans le fond.

9H00 - Briefing général
10H00 - Il pleut, la piste et toujours trempée. J'ai fait le choix de pas rouler une bonne partie de la matinée.
11H00 - Toujours très humide. Je réalise qu'il n'y a pas foul quand même.
La piste sèche un peu par endroit mais bon ce n'est pas ce que je préfère.

Le 9 juin

Finalement, ça s'améliore sur la dernière demi-journée

Sauf erreur de ma part c'est à ce moment que j'ai eu des soucis d'électronique. En fait, parfois, quand j'étais ouvert à 100%, au passage du rapport supérieur le RSV4 coupait. Ça fiche vraiment la trouille car je n'avais vraiment pas envie qu'un gars me percute par l'arrière...

Ça l'a fait 2 ou 3 fois. Je retrouvais à chaque fois de la puissance et je repartais mais bon, à un moment, dans la ligne droite des stands tout a carrément coupé. Je me suis mis sur le bord de la piste, j'ai éteint puis rallumé et bien sûr la moto a redémarré... Pas cool.

De retour à la maison, j'ai emmené la moto chez St Maur Moto. Ils ont pris le temps de regarder mais bon, je comprends, pas facile de trouver un truc d'autant plus que le boitier de diagnostic n'indique pas grand-chose. Ils ont fait une mise à jour de la cartographie. Depuis je n'ai plus jamais eu de soucis.

Conclusion

  • Faut se donner les moyens d'arriver en forme avec la patate à ce type de stage
  • À refaire en 2023 avec H2S, au soleil etc.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.