RSV4 sur circuit – Installations diverses

Installation du moniteur de batterie Optimate

ll ne faut pas se louper et il faut prendre un moniteur pour batterie Lithium. Comme j’ai été satisfait de ceux utilisés sur le MT07 et le ZX6R je commande encore chez Optimate. Ensuite le plus dur c’est de décider d’où on va faire sortir le fil pour le connecter au moniteur. Suite au visionnage de quelques vidéos sur YouTube je décide de le faire sortir par le dosseret de selle. A priori c’est ce qui est fait sur les Tuono aux US.

Il faudra donc que je retire le dosseret pour mettre la batterie en surveillance mais bon, si ce n’est pas facile au départ, je prends le coup de main. Au moment de rouler le bout de cable connecté à la batterie sera stocké dans l’espace entre la plaque noire et les deux vis de la selle. Voir ci-dessous :

Bref, pour installer tout ça, on démonte la selle et le dosseret. Ensuite faut démonter deux vis et on peut ensuite sortir un peu et faire tourner la batterie. Elle se retrouve tête en haut, toujours connectée. On débranche ensuite le pôle moins puis le pôle plus de la batterie. Attention l’ordre est important.

Sur ma batterie il y a un « bouton » qui permet de vérifier son état de charge. Sympa.

Arrivé là, il suffit de connecter les deux extrémités du cable fourni. Il n’y a pas à se tromper, ils sont clairement identifiés (le rouge au plus). Au pire il y a la doc. En ce qui me concerne j’ai vissé les cosses de telle sorte que sur la photo précédente les fils arrivent vers nous. Il faut donc découper un peu la protection rouge autour du pole plus de la batterie. Ensuite deux Rizlan pour maintenir ensemble les 2 brins du câble et c’est terminé.

Quand tout est terminé, que la batterie est remontée et la selle en place, en mode monitoring ça fait propre. Aucun risque de ne pas débrancher la moto avant de partir car on voit bien qu’il n’y a pas de dosseret de selle.

A noter le capuchon vert qui indique que la batterie est au lithium

En ce qui me concerne l’alimentation arrive du le plafond (ça évite de marcher sur les fils). Le moniteur est donc lui aussi pendu là-haut. Une fois la batterie chargée les 2 leds vertes sont allumées. Tout va bien.

Comment éviter de perdre 3H…

Cliques sur l’image suivante pour qu’elle s’affiche en plein écran. Maintenant prête bien attention à la rondelle en aluminium un peu épaisse qui se trouve entre la cosse et la batterie. Quand tu commences à dévisser une des cosses tu ne dois plus avoir qu’une seule idée en tête : Il ne faut surtout pas que la rondelle en question « tombe » quand tu vas retirer la vis de la cosse.

Ça m’est arrivé et ça a été un long moment de solitude. Elle a glissé, je la voyais, j’ai essayé de la rattraper, elle a glissé encore plus loin et elle est allé se nicher au fin fond de la protection du chassis, le truc en plastique noir au-dessus de l’amortisseur. Quand je tapais gentiment dessus je l’entendais qui rebondissait à l’intérieur mais impossible de la récupérer. Il n’y a pas de place et en plus tu ne la vois pas… Comble de malheur c’est de l’alu tu ne peux même pas espérer faire quoi que ce soit avec un aimant.

Bon, ben tu as gagné. Faut démonter un des caches latéraux, libérer ou démonter le réservoir (vis, durites, connecteurs électroniques, la totale), pencher la moto pour faire glisser la rondelle du côté où il n’y a plus de cache. Ensuite faut relever l’arrière du réservoir, glisser les doigts dans l’espace que tu viens de créer, sentir la rondelle au bout de tes doigts, tirer, râler et la ressortir.

Ah oui, bien sûr, l’une des durites, celle qui va au filtre à charbon, utilise un clip un peu spécial qui nécessite une pince non moins spéciale (pince à clip CLIC ou COBRA). Sinon, tu peux toujours « machouiller » le clip en question mais c’est beaucoup moins propre. Ci-dessous la photo du clip et de la pince en question. S’il n’est pas abîmé on peut remonter le collier sur la durite en utilisant la pince.

Si tu veux rire (ou pleurer, c’est selon) va voir combien le clip coûte chez Aprilia ou sur le net en général… Le PN à rechercher avec Google est AP8120446…

Montage du support Quad Lock

Sur le site Quad Lock Europe j’ai commandé un support à monter sur l’axe de la colonne de direction. J’ai aussi pris un amortisseur de vibration car il semble que les accéléromètres des téléphones pas trop anciens soient assez sensibles. Oui, oui j’ai aussi pris une coque spécifique à mon téléphone 😁.

Bon, à partir de là on va faire simple. La documentation est excellente (y a même les couples de serrage et une petite clé Allen) et le montage se fait en 2 minutes. Au pire on peut jeter un oeil sur cette vidéo.

Montage de la patte et de la protection d’échappement

160€ pour une patte en carbone… Jamais de la vie j’achète ça… Pour finir, j’ai trouvé une patte à 40 € chez Pam-Racing. C’est toujours trop cher pour un bout d’alu mais je n’ai pas trouvé mieux. J’en ai profité pour commander une protection de silencieux R&G.

Le démontage du cale-pied droit n’appelle pas de commentaire particulier. Aucun piège. J’ai juste ajouté une lichette de Loctite sur les vis de fixation au cadre quand j’ai monté la patte.

Concernant la protection… Pour tout dire je suis assez dubitatif quant à son efficacité. J’espère que je n’aurai jamais à la vérifier. Finalement je trouve que ça fait propre.

Montage de l’alimentation USB

J’ai commencé par regarder cette installation sur YouTube

Ensuite comme je l’ai expliqué ici j’ai commandé un kit que j’ai reçu rapidement. Il est complet avec : une patte en acier, la vis, l’écrou, un Rizlan et bien sûr un bout de câble avec un connecteur USB à un bout et un connecteur dont je ne connais pas le type à l’autre bout.

Bon ben ça va aller vite cette histoire. Je commence par la bulle. Attention les couples de serrage sont très faibles : 0.5 Nm. Il faudra faire attention lors du remontage.

Ensuite c’est facile, il suffit d’enlever le capot.

Et là, misère de misère, voilà ce sur quoi je tombe. Il n’y a aucun fil. Tout est bien caché dans cette espèce de bloc noir longitudinal qu’on voit en dessous des 2 filetages où il y avait les vis que je viens d’enlever.

Alors que le gars dans la vidéo, lui, il tombe sur ça sous le capot. C’est un peu le bronx mais ensuite en cherchant un peu, côté droit de la moto il retrouve un connecteur au bout d’un fil étiqueté USB. La vie était simple dans le temps… La vidéo date d’Aout 2021 et la moto est un modèle 2020 je crois 😊

Après quand on cherche dans la version pdf du manuel d’atelier le mot « USB » voilà sur quoi je tombe. On comprend que le connecteur est dorénavant sur la gauche mais qu’il faut démonter la partie avant du carénage pour y accéder.

Si on continue à chercher on tombe sur ça. La photo est identique mais le texte différent et pas plus réjouissant.

Moi je comprends que c’est confirmé, pour accéder à la prise faut démonter la partie avant du carénage, y compris les phares, les carénages de côté intérieur et extérieur (et donc aussi le carénage du bas) et le tableau de bord…

Franchement à mon avis les ingénieurs de Aprilia l’on fait exprès, ce n’est pas possible autrement. Le prix de la moto est attractif et ensuite ils font leur marge sur les heures d’atelier…

Bon j’arrête là. Je ne sais pas quoi faire. La moto est neuve. À cette date elle n’a même pas 1 000 km au compteur. Je ne vais pas démonter la moitié de la bête juste pour un connecteur… Bon, je crois que je vais rouler sans chargeur. Au pire j’irai prendre un thé dans un café pour charger le téléphone ou alors j’aurai une batterie pour charger le téléphone

Je suis bien, bien embêté avec cette histoire d’alimentation USB…. Bon, allez, la suite au prochain numéro et d’ici-là relisez les notes de pilotage ou faites des squats afin de préparer le ski et/ou les roulages du printemps.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.