Comment apprendre ?

Introduction

Comment apprendre

Comment apprendre ? En ces temps de rentrée scolaire « en voilà une question qu’elle est bonne ! ». Plus sérieusement j’ai eu l’occasion d’en discuter avec des élèves, de chercher un peu sur le Web où j’ai trouvé des informations principalement en Anglais alors… Alors j’ai décidé de mettre les choses à plat en français et de faire une fiche de cuisine applicable de suite, dès la fin de lecture de ce billet.

Comme les mêmes causes produisent les mêmes effets… Si je ne change rien je vais obtenir les mêmes résultats. Autrement dit si je souhaite améliorer mes résultats j’ai tout intérêt à essayer autre chose et pourquoi pas ma façon d’apprendre et de retenir mes cours.

Note

Tout ce qui est dit par la suite est justifié et/ou prouvé. Comme je ne souhaite pas alourdir cette fiche de cuisine je n’ai pas donné toutes les références. Je sais ce n’est pas bien. Cela dit, si le sujet vous intéresse n’hésitez pas, suivez par exemple la vidéo qui se trouve à la fin du billet. Ensuite, ne me croyez pas sur paroles, cherchez des confirmations et n’oubliez pas que Google est votre ami…

Se reposer

  • Je vais au lit sans écran (tél portable, liseuse, iPad…)
  • Ensuite, je dors au moins 8H et j’essaie d’être le plus routinier possible tout au long de l’année (ce n’est pas drôle mais si c’est l’année du BAC faut peut-être se donner les moyens de ses ambitions)
  • Je m’arrange pour marcher au moins 15 minutes en allant au lycée
  • Enfin, je m’arrange pour marcher au moins 15 minutes sur le chemin du retour

Apprendre

De retour à la maison, je commence par relire mon cours.

Aucune excuse n’est acceptable !  Point.

Je ferai le reste ensuite (exercices, DM…). Soyez persuadé que toute autre méthode est vouée à l’échec. En effet, vous allez prendre de plus en plus de retard dans les cours, les exercices…

Une séance Pomodoro

  1. Mettre le téléphone en mode minuteur pour 25 minutes.
  2. Vérifier qu’il est bien en mode avion
  3. Pas de PC ni de TV. Rien

Début

  • Je précise à voix haute mon objectif. Exemple : « Je vais apprendre mon cours avec une attention soutenue pendant 25 min. »
  • Je ne pars surtout pas avec l’idée de faire tous mes devoirs en 25 min.
  • Je n’ouvre pas mon cahier et j’essaie de me rappeler ce qu’il y avait dans le cours.

Milieu

  • J’ouvre le cahier, je survole alors une fois l’ensemble du chapitre pour en identifier les grandes parties.
  • Lors d’une 1ere relecture, j’ajoute des commentaires/notes/schémas dans mon cours. Je fais une lecture active. Cela veut dire qu’au cours de la lecture, je me pose des questions, je creuse, je fais le job quoi !
  • Si un point n’est pas clair, je prends le temps de vérifier dans mon livre de cours (j’évite Google et YouTube durant « un run » de type Pomodoro)
  • Je n’utilise pas de Stabilo (ça ne sert à rien, c’est prouvé). Je n’hésite pas à prendre des notes sur un papier sur le côté.
  • En maths, il faut lire les démonstrations. Oui je sais, c’est chiant et j’avais le même problème quand j’allais en cours. Le truc c’est qu’on lit ça comme s’il s’agissait d’une langue étrangère. En fait il faut connaître les signes (quelques soit, il existe, si et seulement si, nécessaire, suffisant…) puis se raconter une histoire. Sinon tout se passe comme si on lisait un texte en italien. On reconnait certains mots mais l’histoire ne nous touche pas, on ne la retient pas, on ne la comprend pas.
  • Dans les démonstrations il faut identifier et prendre conscience des étapes (les numéroter puis attacher à chacune, un mot ou une note)
  • Il faut lire les exercices qui sont dans le cours. Là aussi, il faut identifier et noter les étapes importantes
  • À la fin de la page, je regarde ailleurs et je récite ce qu’il y a sur la page
  • Ce n’est pas grave si je ne me rappelle pas tout. C’est normal. Pas de panique.
  • Je relis la page de cours une seconde fois. Ce coup-ci j’ai pas ou peu de notes à ajouter
  • À la fin de la page, je regarde ailleurs et je récite le contenu de la page
  • Encore une fois, ce n’est pas grave si je ne me rappelle pas de tout. Je sais que je vais revenir sur mon cours.

Fin

À la fin des 25 minutes je fais une pause de 5 minutes. Je me lève, je marche, je pose mon regard sur des choses qui sont à plus d’un mètre de moi pur reposer mes yeux.

Si la relecture du cours n’est pas terminée alors je relance un second Pomodoro de 25 min.

Quand le cours est entièrement relu, tout n’est pas parfait mais je sens que je me l’approprie.

PostIt

Il faut repérer (mini Post-it de couleur qu’on pourra enlever par exemple) les points sur lesquels il faudra revenir un autre jour :

  • Point de cours toujours pas clair (revenir voir le prof, Google, YouTube)
  • Démonstration dont je n’arrive pas à réciter les enchaînements
  • Exercice du cours qu’il faut refaire

Note

En période de révision, au bout de 4 Pomodori (période de 25 min.) il faut s’accorder une pose de 20-30 min. Il faut penser alors à aller marcher dehors au moins 10 minutes sur les 30 que l’on s’accorde.

Comprendre

Après avoir revu son cours, il faut faire des exercices. In other words… Je ne fais pas d’exercices, et donc, je ne fais pas mes devoirs, sans avoir appris mon cours. Cela dit, s’il faut avoir vu son cours il ne faut pas non plus attendre de le connaitre par cœur pour commencer à faire des exercices car c’est contre-productif. Bref, il faut se jeter à l’eau…

Remarque importante

Ce n’est pas parce j’ai chanté une chanson une fois que je la connais. OK ? Donc, si je veux vraiment la connaitre par cœur  je chante, chante encore, chante toujours… Et quand je la connais je la rechante de temps à autre pour ne pas en oublier les paroles.

chanter

Si on fait ça pour les chansons il n’y a aucune raison de faire différemment pour son cours et les exercices. OK ? On est d’accord. Il faudra donc refaire, refaire encore, refaire toujours… certains exercices jusqu’à ce que ça roule tout seul.

Une autre séance Pomodoro

  1. Mettre le téléphone en mode minuteur pour 25 minutes.
  2. Vérifier qu’il est bien en mode avion
  3. Pas de PC ni de TV. Rien
  • Je précise à voix haute mon objectif. Exemple : « Je vais faire des exercices avec une attention soutenue pendant 25 min. »
  • J’attaque un exercice et je vais jusqu’au bout tout seul sans regarder la solution
  • Si j’ai regardé la solution je reprends l’exercice et je vais au bout sans regarder la solution
  • Il ne faut surtout pas lire la solution, la comprendre et se dire qu’on saura le refaire. C’est prouvé, ça ne marche pas. Ça s’appelle « l’illusion de la compétence« . Pour progresser il faut nécessairement résoudre le problème par soi-même. « La compréhension c’est la récompense de la résolution« . Ça marche même si c’est la seconde fois ou la troisième fois qu’on fait l’exercice.
  • Quand un concept est acquis ce n’est pas la peine de faire 5 exercices similaires. Au contraire, il faut passer à autre chose et varier les plaisirs…
  • En plus des nouveaux exercices, il est alors essentiel de revenir sur les exercices de la veille et des jours précédents (chanter, chanter encore, chanter toujours). Il faut que les répétitions soient espacées. Par exemple : Lundi, Mardi, Mercredi, Vendredi, Dimanche. En cours d’année il faudra que je pense à revenir sur des exercices du début de l’année.

À la fin des 25 minutes je fais une pause de 5 min. Je me lève, je marche, je pose mon regard sur des choses à plus d’un mètre de moi.

Les jours où il n’y a pas cours

Faire les choses importantes (ou qu’on aime moins) en début de matinée puis en début d’après-midi.

Comment faire pour que ça reste dans la tête et s’en servir dans les contrôles ?

Exercices et des interrogations en temps limité

  • C’est de très loin le plus efficace.
  • Pour comprendre et retenir, une heure d’interrogation est bien plus rentable qu’une heure d’étude du cours.
  • Je peux décider de faire tel ou tel exercice de mes devoirs en temps limité (faut penser à demander au prof une estimation du temps quand il donne les exercices à faire)
  • Faire les DM en temps limité comme si c’était une interrogation (penser à demander au prof une estimation du temps)

Créer et maintenir SA feuille de notes.

  • C’est une feuille volante que j’ai toujours avec moi et sur laquelle je note ce que je n’arrive pas bien à me mettre dans le crâne.
  • Cette feuille est dynamique. Cela signifie qu’en cours d’année, je vais ajouter et enlever des choses. Je vais très vraisemblablement la refaire entièrement plusieurs fois.
  • Je ne mets que ce que je ne retiens pas. J’enlève ce dont je me rappelle. Je ne mets pas « Marignan 1515 » par exemple.
  • Peu importe que la feuille de notes soit belle et propre. C’est ma feuille, il n’y a que moi qui la relis. Si à la fin y a des pattes de mouches en bas à droite, encadrées en rouge… On s’en fiche.

Répéter les devoirs et les exercices

  • Chanter, chanter encore, chanter toujours
  • Je ne vais pas faire 10 fois tous les problèmes ni toutes les démonstrations. Juste les plus significatifs et ceux dont j’ai du mal à me rappeler (on les retrouve facilement avec les mini PostIt).
  • Je peux les refaire rapidement, au brouillon, dans la tête, au tableau… Je veux juste vérifier que je connais les étapes importantes.

Vérifier ce dont je me rappelle

  • Ouvrir un chapitre de cours au hasard et répéter le contenu des pages.
  • Mettre à jour sa feuille de notes (rayer les choses connues)

Expliquer un point du cours de telle sorte qu’un enfant de 10 ans puisse le comprendre

  • C’est la méthode Feynman
  • Ça s’appelle « Apprendre en enseignant » car on se sent obligé de bien potasser le sujet avant d’en parler. Certains profs fonctionnent comme ça.

Travailler à 3 (pas à 4 ou à 5, 3)

  • Bien choisir ses comparses. Il faut éviter d’avoir le même niveau dans toutes les matières.
  • Être sûr qu’on a tous le même niveau de motivation.
  • Ne pas hésiter à quitter rapidement le groupe si ça ne marche pas. On ne se fâche pas avec ses potes. Le truc c’est qu’on est peut-être potes mais on n’arrive pas à travailler ensemble efficacement. Faut alors trouver/monter un autre trinôme.

Créer SON planning hebdomadaire

Le mieux c’est d’utiliser Excel ou Google sheets

  • Commencer par placer dans la semaine les périodes de jeu, de sport, de détente, d’entraînements…
  • Ajouter les heures de cours sans oublier les temps de trajets
  • Identifier des slots de 30 min. Pas de pose entre les slots mais une pose de 30minutes au bout de 4 runs consécutifs.
  • Mettre en fin de journée les slots d’apprentissage des cours de la journée (encore une fois, c’est non discutable). Au début de l’année poser 1 Pomodoro de relecture de cours pour 2H de classe. Ajuster ensuite avec l’expérience.
  • Ajouter des slots de compréhension pendant lesquels je fais des exercices, les DM, les exercices déjà fait etc. Pour que ça rentre il faut revoir ce que l’on a vu à J-1, J-2, J-3, J-5 et J-7. C’est sans doute une bonne idée que d’écrire dans l’agenda un truc du style « Refaire les exos de J-5 ».
  • Mettre des slots pour revoir les cours. Penser aux répétitions espacées. Là aussi, pour que le cours rentre il faut revoir ce que l’on a vu à J-1, J-2, J-3, J-5 et J-7
  • Mettre un warning sur l’agenda et indiquer qu’il faut relire les chapitres et refaire les exercices des semaines et mois précédents.

Imprimer sur une feuille A3 et afficher l’agenda au-dessus de son bureau

Il faut ajuster l’agenda en cours d’année selon l’expérience acquise. Par exemple :

  • Ajouter un slot de plus pour la philo
  • Supprimer un slot d’histoire-géo

Sur une feuille A4, faire des agendas spécifiques à telle ou telle période de congés scolaires.

Liens utiles

La vidéo de Barbara OAKLEY

Son livre

La page How To Learn du site BigThink avec leur classement de différentes méthodes

Une autre vidéo en Anglais (mais avec beaucoup de dessins) qui présente différentes options pour mieux apprendre

Un article sur LinkedIn sur la gestion du temps que je trouve vraiment pas mal.

Gestion du temps
Share this...

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.